Archives de la Charente Espace personnel Charente - le Département
Les fêtes officielles sous le Premier Empire

Les fêtes officielles sous le Premier Empire

 

 

 

 


Le sacre de Napoléon Bonaparte

Le sacre de Napoléon Bonaparte

1M_258_001.jpg

 

Le sacre de Napoléon Ier, proclamé Empereur par le sénatus-consulte du 18 mai 1804, comporte plusieurs étapes symboliques : intronisation, couronnement puis cérémonie religieuse le dimanche 2 décembre 1804 en la cathédrale de Notre-Dame de Paris, en présence du pape Pie VII qui bénit les emblèmes impériaux : anneau, épée et manteau.

Les réceptions et cérémonies officielles se succèdent. Des manifestations populaires sont organisées à Paris et dans tout le territoire, avec chars de musiciens et bals, spectacles forains, lâchers de ballons et feux d’artifices.

Le courrier du maire de Jarnac, adressé le 10 fructidor an XII au sous-préfet du 5ème arrondissement de la Charente, témoigne de la mobilisation des représentants politiques pour assurer la nomination d'un officier de la garde nationale de la commune "(...) pour faire partie de celle de ce département qui se trouvera au couronnement de sa majesté l'Empereur."

La vie politique de l’Empire sera dorénavant rythmée par des fêtes et commémorations officielles entretenant le culte de l’Empereur, de ses victoires militaires et de sa famille.
Nous vous proposons, à travers la sélection de documents présentée dans cette exposition virtuelle, de découvrir une déclinaison locale de ces festivités.

Arch. dép. de la Charente 1 M 258


La Saint-Napoléon (1/3)

La Saint-Napoléon (1/3)

1K_28.jpg

 

 

L’Empire rétablit la religion catholique en France.
Le décret impérial du 19 février 1806, fête ce rétablissement à la date du 15 août et en profite pour instaurer la fête d’un nouveau saint : Napoléon.

Arch. dép. de la Charente 1 K 28


La Saint-Napoléon (2/3)

La Saint-Napoléon (2/3)

1M258.jpg

 

Le 26 juillet le ministre de l’Intérieur adresse aux préfets des départements une circulaire sur la mise en œuvre des festivités relative à la fête de saint Napoléon et du rétablissement de la religion catholique en France.
Le personnel des préfectures doit veiller « à seconder l’expression de la joie publique ».

Arch. dép. de la Charente 1 M 258

 

 


La Saint-Napoléon (3/3)

La Saint-Napoléon (3/3)

1M_258.jpg

 

 

La commune de Châteauneuf-sur-Charente conserve dans ses registres de délibérations un compte rendu des festivités de 1812, lors desquelles « le bruit du canon, celui des tambours et celui de la cloche préludèrent à l’alégresse publique ».

Arch. dép. de la Charente 1 M 258


La fête de l'anniversaire du couronnement et de la bataille d'Austerlitz

La fête de l'anniversaire du couronnement et de la bataille d'Austerlitz

1_M_258 (1).jpg

 

 

En 1809, le sous-préfet de Cognac convie (assez fermement) les autorités militaires, civiles et judiciaires de l’arrondissement, dont la liste est jointe, à assister à la cérémonie commémorant le couronnement et la bataille d’Austerlitz à l’église paroissiale de leur commune.

Arch. dép. de la Charente 1 M 258


La cérémonie de mariage des 6 000 militaires (1/2)

La cérémonie de mariage des 6 000 militaires (1/2)

1M_258 (2).jpg

 

Le 1er avril 1810, l’union civile entre Napoléon Ier et Marie-Louise d’Autriche est célébrée dans la Grande Galerie du château de Saint-Cloud en présence de la Cour et de la famille impériale.

Le lendemain, le mariage religieux est célébré dans le Salon carré du Louvre, transformé pour l’occasion en chapelle. Le mariage est consacré par l’oncle de l’empereur, le cardinal Joseph Fesch.

Napoléon, en vue d’ériger dans toute la France des « monuments durables de cet événement à jamais mémorable » avait ordonné, par décret du 25 mars 1810, le mariage de 6 000 militaires retraités avec des filles de leurs communes, auxquelles il sera accordé une dot de douze cents francs pour Paris, et de six cents francs dans le reste de l’Empire.

La cérémonie doit intervenir le dimanche 22 avril 1810 ou dans les jours qui suivent.
Les 51 plus grandes villes de l'Empire doivent organiser 10 mariages, les 54 suivantes, 5 cérémonies et les 150 villes de population plus réduite doivent procéder à 2 cérémonies. Enfin, chacune des 3 832 justices de paix doit désigner un couple, ce qui porte en réalité le nombre total de mariages célébrés à 5 782.

L’arrêté préfectoral du 19 avril 1810 règle les derniers détails des mariages qui seront célébrés pour l’ensemble du département de la Charente le 6 mai suivant.

Arch. dép. de la Charente 1 M 258


La cérémonie de mariage des 6 000 militaires (2/2)

La cérémonie de mariage des 6 000 militaires (2/2)

1M_258_(3).jpg

 

 

Le conseil municipal de la commune de Cognac, dans sa séance du 20 avril 1810, désigne les heureux élus.

Arch. dép. de la Charente 1 M 258


Fête pour la naissance du roi de Rome (1/2)

Fête pour la naissance du roi de Rome (1/2)

1_M_258_(4).jpg

 

 

Le 11 mai 1811, le maire de la commune de Graves écrit au sous-préfet de Cognac et lui expose la nature des festivités qu’il se propose d’organiser pour fêter la naissance de « l’auguste souverain », fils de Napoléon Ier, fait roi de Rome.

Arch. dép. de la Charente 1 M 258


Fête pour la naissance du roi de Rome (2/2)

Fête pour la naissance du roi de Rome (2/2)

1_M_258_(5).jpg

 

 

Le 14 juin 1811, le maire de Jarnac relate au sous-préfet de Cognac, les festivités qui se sont déroulées dans sa commune pour fêter la naissance du roi de Rome et « l’heureuse délivrance de son auguste mère » (initialement fixée au 2 juin 1811, la célébration a été repoussée au 9 juin).

Arch. dép. de la Charente 1 M 258

 


Pour aller plus loin...

Pour aller plus loin...

 

Écoutez la conférence Les charentais de Napoléon de Stéphane Calvet, professeur à Sciences Po Poitiers.
Rendez-vous sur nos pages dans la rubrique 
A voir et à écouter

 

Nous vous recommandons également les ressources suivantes :

Le documentaire visible sur Arte (jusqu'en juin) : Napoléon, la destinée et la mort
https://www.arte.tv/fr/videos/095778-000-A/napoleon-la-destinee-et-la-mort/

La conférence de Charles-Eloi Vial : Écrire la biographie d'une journée : 15 août 1811
http://www.chartes.psl.eu/fr/conferencier/charles-eloi-vial

Le site d'Histoire de la Fondation Napoléon : https://www.napoleon.org/

L'exposition Dessiner pour Napoléon des Archives nationales, agrémentée d'un Facebook Live chaque semaine.
https://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/dessiner-pour-napoleon