Bilan de la fermeture annuelle 2022

Opération de dépoussiérage et contrôle.jpg

Portée à deux semaines, la fermeture annuelle de 2022 a permis à l’équipe des Archives départementales de mettre en œuvre de nombreux chantiers collaboratifs dont le bilan vous est ici présenté en quelques lignes, chiffres à l’appui.

  • Chantier d’évaluation sanitaire et de conditionnement des archives judiciaires (Cours et juridictions d’Ancien Régime – Série B)

Les 16 agents mobilisés sur ce chantier ont conditionné 109 mètres linéaires de liasses et registres, soit 1390 articles. Il est à noter la (re)-découverte de 4 grands sceaux de France, appartenant à Louis XIV et Louis XV dans la sous-série 1B.

  • Chantier relatif aux archives contemporaines : le « W continu »

Au total, 17 mètres linéaires (160 articles) ont été vérifiés et classés avec un important travail de reconditionnement des dossiers.
De belles découvertes ont rythmés ce chantier comme ce bulletin de vote annoté et donc nul issu des dossiers d’élections municipales.

  • Chantier de récolement des dossiers individuels des enfants trouvés et abandonnés de l’Assistance publique (Sous-série 3X)

 Afin de mieux répondre aux demandes de recherche, 2 agents ont initié un travail de récolement favorisant l’identification de plus de 700 dossiers afin d’alimenter une base de données. Le travail se poursuit.

  •  Chantier de préparation des registres d’état civil

 257 registres d’état civil, pour la période 1865-1899, ont été traités en vue de leur numérisation prochaine. Cette opération de conservation préventive a permis le dépoussiérage et le contrôle de la foliotation de l’ensemble des pages de ces registres.

  •  Chantier conditionnement dans la perspective du transfert vers l’espace tampon

Dans la perspective d’un transfert vers l’espace tampon, récemment aménagé par le Département, plusieurs agents ont évalué le volume d’archives éligible à 662 mètres linéaires.
À cette occasion, 25 mètres linéaires ont déjà été reconditionnés.

  •  Chantier bibliothèque

Les opérations de cotation / indexation réalisées pendant les quinze jours de fermeture ont permis de résorber l’arriéré qui s’était notamment constitué pendant le confinement. Traitement et transfert au bâtiment principal de la bibliothèque du médecin Louis Leproux (136 J).

Grand sceau de France.jpg Bulletin-nul-decoupe-RVB.jpg